Les assurances obsèques proposent aux gens de financer eux-même leurs funérailles et épargner ainsi les dépenses à leurs proches. En France; il existe plusieurs instructions qui assurent ce genre de services mais avec différents tarifs, garanties et formules, la raison pour laquelle la personne doit être bien informée sur le sujet pour pouvoir ensuite faire une comparaison objective entre les diverses assurances disponibles pour pouvoir choisir la meilleure, celle qui correspond mieux à ses besoins et ses attentes.

  • Lors de la souscription, la personne choisit la somme qu’il estime nécessaire pour financer ces funérailles, le prix moyen étant de 4000 euros peut être versé en choisissant une des trois options existantes qui sont : verser la somme totale en une seule fois, diviser le versement en plusieurs partie et le compléter petit à petit pendant 5,10 ou 20 ans ou choisir un versement viager jusqu’à sa mort.
  • Cette somme sera reversé sous forme de capital ou de prestations veut dire que tout les services funéraires seront pris en charge par l’instruction elle même.
  • Lors de la souscription, la personne peut choisir les personnes qui vont bénéficier de la convention obsèques, ça peut être des proches qui seront chargé de s’occuper des funérailles ou complètement une société de pompes funèbres qui va accomplir les procédures des funérailles selon les exigence du défunt.
  • Quand on signe un contrat obsèques qui nous semble ensuite mauvais ou qui nous correspond pas à nos attentes, il est possible de récupérer tout les versements qu’on a effectué en subissant une sanction qui est de 10% de la somme payée.
  • Les institutions de prévoyances exigent des frais de versement et des frais annuels avec des pourcentages qui diffère d’un organisme à un autre.
  • Il existe un concept qu’on appelle délai de carence qui stipule que si le décès survient avant une période exigée par l’institution de prévoyance lors du contrat, aucun capital ne sera reversé pour couvrir les funérailles.
  • Le délai de reversement du capital au bénéficiaire après le décès diffère d’une institution à une autre, comme il existe des organisme qui proposent un délai de versement de 48 h, il existe d’autre qui prennes des mois entier pour effectuer cette opération.
  • Les gens qui se suicident lors de la première années de la souscription à l’assurance obsèques, les personnes qui cache leur maladie lors de la signature du contrat avec l’organisme de prévoyance et les gens qui meurent par l’effet de la drogue ou de l’alcool seront exclus de la garantie de l’assurance et leurs funérailles ne seront généralement pas recouverts.

Les assurances obsèques à choisir selon sa situation

meilleure-assurance-obseques

Afin d’aider les gens à choisir les meilleures assurances obsèques, on propose quelques conseils utiles pour orienter de la personne vers le bon choix en fonction de sa propre situation.

  • Le versement unique est recommandé pour les personnes déjà âgées pendant que le temporaires est conseillé pour les jeunes personnes qui pensent à constituer leur capital petit à petit.
  • En ce qui concerne le versement viager c’est-à-dire jusqu’à son propre décès, il est déconseillé dans la plupart des cas puisque les mensualités seront très élevées et l’assureur risque de payer plus que le capital qui sera ensuite versé pour l’exécution de ses funérailles s’il dépasse son espérance de vie.
  • Il faut privilégier le contrat qui revalorise le capital par rapport à l’inflation parce que 5000 euros qu’on verse maintenant auront beaucoup moins de valeur après 20 ans la raison pour laquelle il est primordial de s’assurer que le capital serait revalorisé d’une manière qu’il pourra bien recouvrir les funérailles.
  • Il faut pencher vers les institution qui exigent les frais de versement et les frais annuels les plus bas pour que son capital ne sera amputé que d’une manière raisonnable.
  • Il est recommandé de choisir les organisme de prévoyances qui n’exige pas un délai de carence trop long pour garantir le recouvrement des funérailles en cas la personne n’atteint pas son espérance de vie pour une raison ou une autre.
  • Afin d’éviter de mettre ses proches dans une situation embarrassante à cause de ses funérailles, il est conseillé de choisir les institutions qui proposent un court délai de versement du capital après le décès.
  • Il est recommandé de prévenir ses proches bénéficiaires du versement pour qu’ils préparent les pièces justificatives exigées par l’organisme de prévoyance au préalable afin d’éviter les retardements du versement qui peut être parfois trop long.

La différence entre le contrat d’assurance obsèques et le contrat d’assurance décès

l’assurance obsèques vise à couvrir ses funérailles soi-même pendant que l’assurance décès est faite pour transmettre au bénéficiaire comme ses enfants par exemple un capital pour couvrir ses propres besoins.

Laisser un commentaire